Ces livres qui m’ont transformée

Après la présentation de mes films et séries préférés, voici la petite liste de livres qui me sont restés en mémoire malgré les années:

  • Alexandre Dumas père

Je me suis vue offrir durant mon adolescence « Les Trois Mousquetaires » par mon papa. J’ai mis quelques mois à le commencer car l’épaisseur du bouquin ainsi que le style particulier de Dumas m’intimidaient. Et puis, je suis tombée amoureuse de ce champ lexical si riche, de ce Français et cette grammaire si belle lorsqu’elle est si bien maîtrisée. Sans parler de la trame de l’histoire qui tient en haleine durant 300 pages, mêlant aventures de cape et d’épée, amitiés, querelles monarchiques et cléricales, sans oublier l’amour romantique entre jeunes gens. J’aime le panache des personnages principaux de Dumas, leur sens de l’honneur et la noblesse de leur coeur qu’ils ne cessent de montrer aux travers de leurs actions héroïques. Une fois que j’eus terminé cette lecture, je me suis attaquée aux trois volumes de « Vingt ans après » qui sont la suite de l’ouvrage précédent. Ensuite j’ai lu « La Reine Margot » et « Le Comte de Monte Cristo ». Ce dernier roman a particulièrement été apprécié. Avec Dumas, nous plongeons dans nos racines françaises, ses campagnes, sa capitale, son trône, ses conflits, son amour courtois parfois passionnel, sa poésie, son beau français. Avec Dumas, l’on se distrait autant que l’on apprend. Cet auteur est généreux. On sent bouillir une vie intérieure riche qu’il nous offre ensuite à travers ses lignes. Des classiques que je ne peux que recommander.

  • Et ils eurent beaucoup d’enfants de Marielle Blanchier

Voici le récit d’une mère de famille nombreuse du XIXème siècle. Marielle Blanchier a douze enfants au moment de l’écriture de ce livre. Lorsqu’elle s’est mariée, cette chimiste de formation n’imaginait pas se retrouver à la tête d’une telle maisonnée. La vie lui a joué ce joli tour d’amour. Elle nous raconte les grands bonheurs et les petits tracas de son quotidien : rentrée des classes, fête des Mères, anniversaires, lessives… Les dimensions extraordinaires de cette famille transforment la vie ordinaire en autant d’aventures… Un livre écrit avec Pascale Krémer, journaliste au Monde. Nous ne pouvons être qu’admiratifs devant le déploiement d’une telle énergie de la part de Marielle, qui semble ne jamais perdre son sang froid ni son amour patient. Une belle source d’inspiration pour les mamans.

  • L’univers fascinant de la femme de Helen Andelin

Voici un livre que j’ai lu en format PDF. Ecrit en 1965 par une américaine protestante, c’est un guide pratique détaillé pour que les femmes au foyer redécouvrent la richesse de leur vocation. Cependant, il véhicule une conception de la condition féminine que réprouvera plus d’un lecteur, surtout parmi les féministes. Cette conception philosophique de l’auteur trouve sa source en partie dans une interprétation littérale des textes bibliques. Pour ma part, ce fut le déclic pour appréhender l’univers de la féminité et du couple heureux. J’étais biberonnée depuis l’adolescence par les magasines féminins qui vont souvent dans le sens de la femme carriériste, indépendante, qui vit pour elle. Cette lecture m’a donné enfin une autre vision de ma condition de femme et de future épouse. Même si on n’adhère pas à tout ce qui est écrit, chaque femme trouvera dans cet ouvrage des pistes pour s’améliorer et s’épanouir davantage dans son ménage.

  • L’art de la simplicité de Dominique Loreau

Installée au Japon depuis de longues années, Dominique Loreau s’est imprégnée du mode de vie de son pays d’adoption. Un mode de vie qui repose sur le principe du  » moins pour plus  » appliqué à tous les domaines, du matériel au spirituel. Epurez votre intérieur, videz vos armoires, abandonnez vos achats compulsifs, mangez plus frugal, prenez soin de votre corps et donc de votre esprit… De l’art de vous sentir bien chez vous à l’art de vous sentir bien en vous, elle transpose ces préceptes à l’usage des femmes occidentales. Toutes les approches pour vous sentir bien dans votre corps et dans votre tête, mieux avec vous-même, donc mieux avec les autres : vivre zen, telle est la clé de l’harmonie. L’élégance, le bien-être et le mieux-vivre : inspiré des philosophies orientales, voilà ce que propose L’Art de la simplicité.

  • Louis et Zélie Martin: les saints de l’ordinaire, de Hélène Mongin

C’est l’histoire de deux âmes. Le 13 juillet 1858, en l’église Notre-Dame d’Alençon, Louis Martin épouse Zélie Guérin. Il a trente-quatre ans, elle vingt-six. Ils ne se connaissent que depuis trois mois, mais ne doutent pas une seconde que ce mariage soit la volonté de Dieu. Pourtant, c’est vers le cloître que ces deux coeurs ardents avaient tendu dans leur jeunesse. Mais Dieu les appelait à une autre forme de sainteté. Unis par un amour sans ombre, ils furent les parents de neuf enfants parmi lesquels figure la petite Thérèse, que Pie X considérait comme « la plus grande sainte des temps modernes ». Premier couple canonisé par l’Eglise en 2015, ils sont aujourd’hui proposés comme des témoins privilégiés pour notre temps. Qui sont ces parents que leur fille jugeait « plus dignes du ciel que de la terre » ? Cette biographie très vivante offre une véritable rencontre avec ces deux âmes d’exception réunies par les soins de la Providence. Frappante de modernité, leur existence déborde d’une humanité à la fois tendre et héroïque. Au milieu des contraintes, des épreuves et des joies ordinaires de la vie de famille, ils nous montrent un chemin extraordinaire : celui d’une confiance et d’une amitié sans faille avec Dieu, toujours premier servi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :