Ces films et séries qui m’ont inspirée

J’espère que ces références vous donneront des idées pour vos futures soirées. Bonne découverte!

  • Orgueil et préjugés (2005)

Surement le film que j’ai le plus visionné, cette histoire est tirée dans les grandes lignes du roman Pride and Prejudice de Jane Austen, qui raconte comment Elizabeth Bennet, intelligente, spirituelle mais sans fortune ni relations, et Mr Darcy, un riche propriétaire terrien, tombent amoureux en luttant contre leur orgueil et en dépassant leurs préjugés. L’histoire se passe en Angleterre au début du XIXème siècle.

  • Seyit et Sura (série de 2014)

J’aime surtout la saison 1: juste avant la révolution d’Octobre 1917 à Saint Pétersbourg ou Petrograd, un officier turc de Crimée et la fille de nobles russes tombent amoureux et doivent faire face à la pauvreté, à la pression familiale et aux attentes de la société. Les décors et les costumes sont somptueux et l’on se laisse gagner par la romantique Sura.

  • Enola Holmes (film Netflix 2020)

Enola est la cadette de la famille Holmes, née en 1884. Elle vit seule dans la campagne britannique avec sa mère, Eudoria, qui l’éduque de manière peu orthodoxe et loin des codes de la société d’autrefois. Quand Eudoria disparaît mystérieusement, Enola se retrouve obligée de contacter ses frères, Mycroft et  Sherlock. Ce dernier étant un célèbre détective, Enola pense qu’il pourra l’aider à retrouver la trace de sa mère. Néanmoins, quand ils découvrent que leur petite sœur est loin d’être un modèle de sagesse et de politesse, ils décident de l’envoyer en pensionnat pour la rendre acceptable en société. Mécontente, Enola se déguise et s’échappe en direction de Londres où elle est amenée à résoudre un mystère.

  • Cyrano de Bergerac (1990)

Paris 1640, Cyrano, long nez, belle épée et verbe haut, aime Roxane, qui aime Christian, auquel Cyrano prête ses mots. Modernisation très réussie de la pièce d’Edmond Rostand, un film dégageant force et émotion. Beaucoup de panache dans la réalisation et l’interprétation, exceptionnelles. Gérard Depardieu est ici au sommet de son art, Anne Brochet est une Roxane superbe. Quel bonheur pour nos oreilles que les riches dialogues en vers récités avec justesse par les acteurs.

  • Le masque de Zorro (1998)

Au milieu du XIXème siècle, l’armée mexicaine est sur le point de libérer Mexico du colonialisme espagnol. Vers Las Californias, le cruel gouverneur espagnol Don Rafael Montero est sur le point d’être renversé. Dans un dernier effort pour capturer son ennemi juré, l’épéiste masqué Zorro, Montero prépare l’exécution de trois innocents. Zorro, aidé par deux orphelins, libère les innocents et triomphe de plusieurs dizaines d’hommes. Cependant, la nuit suivante, Montero arrive à la maison de Zorro, ayant déduit que la réelle identité de ce dernier est Don Diego de la Vega, un noble espagnol marié à Esperanza, la femme que Montero a toujours désiré. En essayant d’arrêter Diego, un combat s’ensuit durant lequel Esperanza est tuée en tentant de protéger Diego. La maison de Diego est brûlée et sa fille, Elena, est ramenée en Espagne par Montero pour être élevée comme sa propre fille alors que Diego est jeté en prison pendant vingt ans… Mais un jour Don Diego réussit à s’évader… Des acteurs de qualité, des décors superbes, une culture hispanique dépaysante, une intrigue divertissante!

  • L’homme au masque de fer (1998)

En l’année 1660, seul d’Artagnan est resté aux services de sa Majesté Louis XIV, les trois autres mousquetaires du roi ont raccroché. Quand ce dernier, jeune monarque égoïste et complètement insensible aux souffrances de son peuple, envoie à la mort le fils d’Athos, ce dernier jure de se venger en lui substituant un inconnu, détenu depuis six ans dans un obscur cachot… Encore une fois, les acteurs sont justes, les paysages de nos campagnes françaises sont magnifiques et l’intrigue tient en haleine.

  • Ocean’s Eleven (et Twelve et Thirteen…)

Ocean’s est une série de films américains. Les trois premiers sont réalisés par Steven Soderbergh, avec en tête d’affiche George Clooney, Brad Pitt et Matt Damon. Le premier film, Ocean’s Eleven, est un remake de L’Inconnu de Las Vegas. Daniel « Danny » Ocean monte une équipe de dix voleurs (d’où le titre Ocean’s Eleven – les « 11 de Ocean ») afin de cambrioler le coffre-fort d’un célèbre casino de Las Vegas. J’aime énormément ces trois films car ils mêlent humour, suspense, et action sans violence. Et les trois films se dénouent avec une chute qui nous laisse sans voix à chaque fois. Très divertissant!

  • Downton Abbey (série de 2010)

Cette série dramatique suit la vie de la famille Crawley et de leurs domestiques à Downton Abbey, une demeure anglaise dans les années 1910. La série commence en 1912 avec le naufrage du Titanic, qui laisse l’avenir de Downton Abbey en danger, car les héritiers présomptifs de Robert Crawley, comte de Grantham — son cousin James, et le fils de James, Patrick — périssent lors de la catastrophe, laissant la famille sans héritier mâle. C’est une immersion dans la noblesse du début du XXème siècle qui nous donne envie de nous replonger dans nos manuels de savoir-vivre. Les deux premières saisons sont mes préférées.

  • Un soupçon de magie (série de 2015)

Veuve depuis la mort de son mari Jake, chef de la police, Cassie est restée à Middletown avec sa fille Grace, désormais adolescente, et tient toujours sa boutique d’herboriste. Elle accueille comme voisin un nouveau médecin, Sam Radford, venu de New York avec son fils Nick. Ce dernier va vite comprendre que les habitants préfèrent les remèdes miracles de Cassie plutôt que les soins d’un médecin… J’ai aimé toutes les saisons, la douceur et la bienveillance de Cassie forment le fil rouge de cette série pleine d’ondes positives.

  • La princesse de Montpensier (2010)

1562, éprise du duc de Guise, Marie de Mézières est contrainte d’épouser le prince de Montpensier. Son mari l’envoie séjourner auprès de son précepteur alors qu’il part combattre les protestants. Il s’agit d’un film historique dramatique inspiré de la nouvelle éponyme de Madame de La Fayette, dont l’action se déroule à l’époque des guerres de religion, s’achevant peu après la nuit de la Saint-Barthélémy. La bande son est belle, les costumes sont magnifiques et que dire du lieu de tournage qu’est le château de Messilhac situé dans le Cantal? Ne parlons pas du jeu d’acteur fabuleux de Mélanie Thierry et Lambert Wilson…

  • Secrets d’Histoire (séries de reportages débutées en 2007)

Secrets d’Histoire est une émission de télévision présentée par Stéphane Bern. Chaque numéro retrace la vie d’un grand personnage de l’histoire et met en lumière des lieux hautement emblématique du patrimoine.

Dans le même esprit, je conseille aussi les documentaires historiques d’Arte.

J’espère que cette sélection vous a inspirée.

Et prochainement, j’aimerais visionner Les quatre filles du Docteur March

A bientôt ❤

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :