Comment gérer la charge mentale?

La charge mentale ménagère renvoie à de nombreuses actions du quotidien qui peuvent sembler anodines, mais qui occupent une place prédominante dans les pensées de certaines personnes (notamment les femmes).

Ce phénomène s’illustre à travers des tâches quelconques telles que s’occuper de la vaisselle, de la lessive, payer les factures, penser à la liste de course, aller au supermarché ou encore appeler l’opérateur téléphonique, l’assurance ainsi que d’autres actions qui additionnées sont mentalement pesantes.

La charge mentale ménagère ne consiste pas seulement dans la simple réalisation de ces tâches, elle s’exprime principalement dans le fait de penser à ces tâches. Ce sont ces pensées qui représentent « un poids », l’esprit n’est pas libre car tout au long de la journée, il doit se rappeler les choses qui doivent être réalisées. L’esprit est accaparé par une liste d’action à ne pas oublier, ce qui représente une source de fatigue mentale et physique.

Comment faire en sorte de rendre tous ces impératifs moins pesants? Voici quelques astuces humblement délivrées, et qui sont amenées à évoluer avec l’arrivée de mes enfants:

  • Anticiper et s’organiser: c’est une des clés fondamentale pour diminuer votre charge mentale: faire un planning de semaine avec les activités des enfants, les différents rendez-vous, les horaires course et ménage, les repas de la semaine. Faites chaque jour une To Do List pour ne plus ruminer ces tâches par peur de les oublier. Commencez dès le matin à cuisiner le repas du soir et/ou du midi. Réservez les matinées au ménage, les après midi à l’administratif ou l’inverse. Faites vos courses en ligne. Démarrez une lessive dès le lever. Tenez votre agenda comme si vous étiez Présidente, vos journées sont bien remplies, votre temps et votre énergie sont précieux. Soyez au top de la rentabilité!
  • Se lever tôt: idéalement, les femmes devraient se lever une heure avant leurs enfants pour se réveiller en douceur, planifier leur journée, prendre du temps pour elle-même et apprécier ce calme matinal. Se lever tôt permet d’être plus détendu, plus productif, plus centré et d’augmenter son estime personnelle.
  • Hygiène de vie de sportive de haut niveau: je ne répèterai jamais assez ce trio d’or qui fonctionne à tous les coups: alimentation/hydratation/sommeil. Telle une sportive de haut niveau, soyez très attentive à être constamment hydratée (2L/j minimum), nourrie et glucosée (manger sans restriction une alimentation végétalienne riche en glucides pauvre en gras). Et veillez à vous coucher tôt et dormir 8 heures par nuit. Vous serez mille fois plus efficace, énergique, détendue, bien dans votre peau, en pleine forme pour affronter la tornade du quotidien, des enfants, du couple…
  • Prendre du temps pour soi matin et soir: pendant que vos enfants dorment encore au petit matin, prenez du temps pour vous faire du bien, pour vous plaire, et prendre soin de vous. Ça peut être quelques minutes pour vous étirer, respirer, méditer, suivi de quelques minutes devant votre miroir à prendre soin de votre peau, vous maquiller, etc. Faites le en pleine conscience, doucement, calmement, soyez dans une détente complète. Je vous renvoie à l’article Prendre soin de soi qui regorge de propositions. De même, prenez le temps chaque soir de vous démaquiller, de vous chouchouter, mettez une bougie, de la musique, buvez une tisane, souriez vous… Calmez votre mental, relâcher les tensions musculaires, massez vous. Demandez à votre mari de s’occuper des enfants pendant 20-30 minutes ou attendez que les enfants soient couchés… Accordez vous chaque jour ces moments pour ne pas vous oublier.
  • S’allonger 30 minutes dans la journée: on ressent souvent un coup de fatigue au milieu de la journée, la matinée a été intense, le déjeuner pas toujours pris dans le calme… accordez vous 30 minutes de repos horizontal durant l’après midi chaque jour (surtout si vos enfants font la sieste). Cela va recharger vos batteries, détendre votre corps et votre mental. Car il vous reste encore la soirée à gérer: les devoirs, le bain, le repas, le coucher, et tous les à côté. Si vos enfants ne font plus la sieste, accordez leur 30 minutes de dessins animés qui va les canaliser le temps de vous reposer. Même si les écrans ne sont pas conseillés, je ne pense pas que 30 minutes par jour soit rédhibitoire.
  • Déléguer et s’entraider: c’est un pilier très important que beaucoup de femmes n’osent pas faire par peur de déranger, parce qu’elles pensent qu’elles doivent tout porter par elle-même, et parfois même par orgueil. Mais n’hésitez jamais à demander un service à une voisine (surtout si vous avez des enfants en bas âge, elle sera plus à même de le comprendre) ou à de la famille. Ça peut être déposer un colis à La Poste, chercher une commande au Drive, passer chercher du pain, laisser une après-midi par semaine les enfants aux grands-parents… Reposez-vous sur votre mari: chercher les courses au Drive, lancer une machine avant qu’il parte au travail, cuisiner un soir par semaine, aider au ménage, s’occuper des enfants 30 minutes tous les soirs pendant que vous vous démaquillez… Vous avez fait les enfants à deux, vous vivez dans cette maison à deux: il est normal qu’il prenne cette charge mentale en parti sur ses épaules. Il en sera d’autant plus fier et valorisé si vous le remerciez et lui portez de l’attention pour ces services rendus. Responsabilisez vos enfants: demandez leur de vider le lave-vaisselle, mettre le couvert, passer l’aspirateur dans leur chambre… A partir de 7-8 ans, ils sont capables de faire beaucoup de choses et vous aider dans ce genre de tâche simple. Valorisez les et demandez au papa d’appuyer dans ce sens aussi. Entraidez-vous entre amies: si vous avez une amie mère au foyer comme vous, proposez lui de garder ses enfants une à deux fois par semaine, et inversement. Cela vous libérera beaucoup de temps libre et vos enfants seront heureux de jouer ensemble. Si vous venez d’accoucher, sollicitez ces amies pour vous apporter quelques repas, venir faire un peu le ménage et quelques lessives, etc. Une communauté soutenante est une richesse très précieuse!
  • Lâcher prise: attention au perfectionnisme de la maman qui s’est fixée à elle-même un taux d’exigence à atteindre pour être « une bonne mère », « une bonne ménagère », « remplir correctement son devoir ». Ne soyez jamais dure envers vous-même, faites votre maximum mais ne culpabilisez jamais si telle pièce n’a pas été nettoyée, si telle tâche est reportée au lendemain, si aujourd’hui vous aviez juste besoin de vous reposer. Lâcher prise sur vos croyances, chaque famille est différente, chaque foyer doit faire des compromis, rien n’est jamais parfait et lisse. Vous pensez que les autres font mieux? Que vous n’êtes pas à la hauteur? Qu’il vous faut cocher telle case pour être accomplie? Non! La souplesse d’esprit, l’adaptabilité et le lâcher prise sont importants pour diminuer cette charge mentale. Elle ne doit pas devenir votre religion ni votre dictature. Ancrez vous dans le moment présent et détendez vous. Allez au plus urgent si vous vous sentez débordée. Et lâcher prise sur le reste: notez le et revenez-y plus tard.
  • Faire du sport plusieurs fois par semaine: si vous êtes trop dans votre mental, revenez au corps. Débranchez votre cerveau, et bougez votre corps pour vous défouler, revenir aux sensations physiques, renouer avec l’instant présent, s’amuser sur de la musique, respirer profondément au yoga, ou courir et admirer les paysages. Outre les bienfaits sur votre santé cardio-vasculaire, musculo-squelettique et votre silhouette, cela vous rappelle que vous n’êtes pas qu’une tête avec plein de To Do List à cocher, vous êtes aussi un corps qui s’incarne dans l’instant et la matière, ainsi qu’un coeur qui a soif d’amour, de nouvelles expériences et de beauté. Cela nous amène aux deux derniers points suivants.
  • Communiquer ses difficultés: ouvrez-vous à votre mari régulièrement sur les difficultés que vous rencontrez, et essayez à deux d’y apporter une solution. Il vous proposera certainement son aide et cela aura d’autant plus de sens pour lui qu’il se sentira utile auprès de sa femme chérie. Parlez-en aussi à vos amies qui sauront vous déculpabiliser et vous apporter tous leurs tuyaux. Surtout, ne restez pas seule et communiquez toujours.
  • Planifier des rendez-vous OFF: quel bonheur pour une femme de savoir que dans quelques jours, elle aura sa virée shopping entre amies ou sa soirée en amoureux du samedi soir. Coupez vous du foyer, des enfants et des impératifs une fois par semaine lors d’un diner en tête à tête avec votre amoureux. Prenez une babysitter ou demandez aux grands parents de garder les petits le temps d’un restaurant, d’un cinéma ou d’un pique nique en nature. Une fois par mois, prenez votre samedi et laissez votre mari gérer la maisonnée, pour vous faire une journée détente: shopping entre copines, après midi au spa, aller chez votre coiffeur favori, flâner dans un musée ou un parc arboré… tout ce qui peut vous faire plaisir et sortir de la routine quotidienne. Une fois par an, prenez une semaine pour vous évader: un road trip entre copines, un séjour à l’étranger en couple, une retraite méditative en solo… allez vers ce qui vous ferait le plus plaisir. Anticipez cette semaine pour faire garder les enfants et partez l’esprit léger pour vous faire du bien et continuer à vivre votre aventure de femme. Vous n’êtes pas seulement maman, vous restez femme.

J’espère que ces conseils vous aideront, à bientôt ❤

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :